• Accueil
  • > Bières, vins, cigares...

Archives pour la catégorie Bières, vins, cigares…


123

Embouteillage aux Prises de St-Aubin

Ca c’est fait ! Nos 150 litres de bière sont en bouteilles prêtes à refermenter. Après une journée de travail pour désinfecter les bouteilles les remplir et les capsuler, après en avoir vidé quelques autres et surtout après avoir bien rigolé, voilà le résultat : 

 img3884medium.jpg cliquer sur les photo pour agrandir

Et les brasseurs qui posent fièrement devant leur labeur. Leurs mines fières et ravies cachent difficilement la rude épreuve qui les attends maintenant, patienter encore trois ou quatre semaines avant de pouvoir décapsuler.

img3889small.jpg

Bière

Vendredi soir et samedi consacrés au brassage.

Vendredi, Michael et moi avons moulu le malt et préparé le local et l’installation pour être prêts à démarrer le lendemain matin.

Samedi, tous les brasseurs sont à pieds d’oeuvre à huit heure pour lancer le chauffage des 120 litres d’eau de la source qui est à 3°. Donc tout le temps pour déjeuner et parler des modifications à apporter à la recette de notre ambrée.

On a diminué la quantité de malt caramel, pour qu’elle soit mois foncée que la dernière et on va augmenter le volume d’eau d’une bonne dizaine de litres. On devrait donc arriver à une quantité finale de bière d’environ 160 litres.

Tout s’est bien passé et on est devenus un peu plus performants en réussissant à gagner quelques minutes sur certaines étapes. Comme l’autre fois, notre vieille cuisine de l’armée US a été à la hauteur de nos attentes avec des performances qui nous étonnent toujours pour chauffer une telle quantité d’eau.

Comme d’habitude, cette journée de brassage a été l’occasion de déguster d’autres merveilles de bières ,vins et cigares pour occuper les périodes plus calmes de la journée.

Bref, aujourd’hui la bière est en tonneaux et déjà en pleine fermentation. A suivre…… 

 

 

Nouvelles bières

Cette fois ça y est, nos deux dernières bières sont prêtes. La dégustation officielle a eu lieu mardi 4 décembre en présence de tous les brasseurs. Elles ont bien évolué depuis la dernière fois où je vous en ai parlé. Elles ont perdu un peu de douceur et gagné de la fluidité, ce qui est très bien. Elles ont toujours une mousse fantastique. La couleur reste un peu trop foncée pour une ambrée, on mettra un peu moins de malt Caramel la prochaine fois. La bière de Noël manque un peu d’épices, à améliorer pour l’année prochaine. Pour le reste, la recette est à conserver. Donc pour un coup d’essai, quasiment un coup de maître.  emoticone

Voilà, si ça vous dit, bienvenue pour une petite dégust !

Bière, suite

Il était temps de sortir notre bière du local chaud pour la mettre au frais en compagnie de mes spécialités de vins, dont je vous parlerai dans un autre article. C’est ce qu’on a fait ce soir avec Martin (Mickael est à l’armée et Christian habite beaucoup trop loin). De plus c’est bien moins domageable pour le stock de faire ça à deux, parce qu’une des corvées c’est la dégustation.

Comme on est très professionnels on a commencé par goûter parce que c’est toujours mieux de ne pas trop secouer les bouteilles avant de boire emoticone01.gif. Tout d’abord, c’est quand-même bien une ambrée (voir l’article précédent où nous en doutions). Ensuite, bien qu’elle va encore beaucoup évoluer, c’est une bière qui a beaucoup de corps, douce mais avec une amertume due au houblon assez marquée, comme on les aime. Et une mousse……. j’vous dis pas, onctueuse, fine et qui reste jusqu’à la fin du verre. Bon, faut dire qu’on était pressés de faire le boulot, surtout qu’après on dégustait la bière de Noël. 

Pour celle-ci notre principal souci était que, lors de l’introduction des épices dans le moût, il y avait une très forte odeur, surtout d’écorce d’oranges. Et bien le résultat est très satisfaisant, pas de prédominance d’une épice ou l’autre. Elle supporterait même un peu plus. Comme la première, c’est une bière très ronde, beaucoup de corps, d’équilibre. Et cette mousse……..

Maintenant que l’on connait le résultat, le plus dûr reste à faire…………attendre encore quelques semaines pour enfin la déclarer prête à la consommation.

Mise en bouteilles de la brune

6 et 7 novembre , deux longues soirées de travail pour les brasseurs, Martin, Christian, Michael et myself afin de mettre en bouteilles notre bière ambrée, qui se trouve plutôt être une brune.    smil3dbd4e4c2e742.gif

Le but du premier soir est de préparer les bouteilles. La première étape c’est de les tremper pour décoller les anciennes étiquettes. Deuxième étape les laver à l’intérieur et à l’extérieur. Ensuite on les met tremper jusqu’au lendemain dans une solution de sulfite de potassium pour la désinfection.

img9918small.jpg Cliquez pour agrandir

Le deuxième soir ça devient un peu plus intéressant. On les sort du sulfite, on les rince et les voilà prêtes à être remplies.

Un des grand moment de la soirée c’est l’ouverture du premier tonneau où on découvre notre bière par sa couleur et son odeur. Et je peux vous dire que ça promet. Ensuite on siphonne dans la cuve de remplissage pour ne prendre que le liquide clair et laisser le dépôt dans le tonneau. Avant de mettre en bouteilles on ajoute une petite quantité de sucre pour nourrir les levures qui vont produire le gaz carbonique. Voilà, on peut embouteiller  le précieux breuvage et capsuler.

img9946small.jpg

Une partie est mise en petites bouteilles de 33cl  et capsulée, alors qu’une autre en bouteilles de un litre avec fermeture mécanique.

Le résultat c’est environ 60 litres de bière brune et 60 litres de bière de Noël.

Voilà, tout est placé dans un local tempéré pour la refermentation et c’est maitenant le plus difficile…….. attendre quatre à cinq semaines avant de pouvoir la goûter. Je vous redonnerai des nouvelles. Bon, comme je vous sens impatients, peut-être un peu plus tôt.

 


123


Théatre à Sainte Cécile 85 |
RizchanOtak |
loisirs creatifs patchwork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde selon lolo
| Bienvenue sur mon blog
| Mini Racing Models