Archives pour la catégorie Parapente

Vacances en Suisse italienne

Pendant ces vacances, en plus de découvrir des endroits et des paysages fantastiques,  j’ai pu profiter au maximum de ma nouvelle aile de parapente.

La Spiruline de la marque Little Cloud est une mini-aile de 18 m2, elle est très légère et peut voler dans des conditions ou les autres parapentes ne volent plus.  C’est donc l’aile idéale pour monter les sommets à pied et avoir un maximum de chances de redescendre en volant.

Premier vol à Engelberg, canton d’Obwald, en Suisse centrale. Le challenge était de monter au déco par une via ferrata. Super montée avec vue sur le Titlis, léger vent de face au déco, que demander de mieux ?

img7459medium.jpg img7529medium.jpg img7532medium.jpg

Deuxième vol au monte Lema, canton du Tessin, Suisse italienne. Montée depuis Mugena, magnifique petit village du haut Malcantone où on avait notre appartement.

Environ mille mètres de dénivelé pour atteindre le sommet du Lema en traversant les magnifiques forêts de châtaigniers, typiques du sud des Alpes. Le sommet est une prairie dans le genre des ballons alsaciens, avec une vue  extraordinaire sur tout le pourtour. Lac majeur, lac de Lugano, Alpes tessinoises, Alpes bernoises et valaisannes.

Une fois de plus, petit vent de face au déco…attéro à Miglieglia et attente de ma p’tite femme qui faisait la descente à pieds, sur la terrasse d’un « grotto » devant une bonne bière.

img7788medium.jpg img7832medium.jpg img7834medium.jpg

La via ferrata du Monte San Salvator s’est faite sans Spiru. D’une part le vent était fort, d’autre part j’en avais encore plein les jambes du Lema et en plus, cette via est une des plus difficiles de Suisse. Non pas pour sa longueur  ou ses passages techniques mais par le fait qu’elle est très peu ferrée et qu’il faut se débrouiller entre prises naturelles et cable. Magnifique vue sur Lugano et le lac. On a aussi profité de la flore, les cyclamens étaient en fleur et le Salvator en est couvert.

img7638medium.jpg img7655medium.jpg img7641medium.jpg

Deuxième montée au Lema, cette fois par Miglieglia, village d’ou part le téléphérique. Cette fois un dénivelé de 850m, toujours avec la spiruline sur le dos et une fois de plus p’tit vent de face, déco, attéro, grotto… c’est quand même plus agréable que métro, boulot, dodo non ?

img8023medium.jpg img8035medium.jpg

Le retour s’est fait par les Centovalli, petite route qui mène du Tessin au Col du Simplon pour rejoindre le Valais. On passait encore une nuit à Zinal pour crapahuter  jusqu’à la Corne de Sorebois le lendemain. A nouveau, vent de face, déco …etc.

img8176medium.jpg img8203medium.jpg

 

 

   

Premier vol en Spiruline

Après bien des séances de gonflage au sol pour prendre en main l’animal, j’ai enfin pu faire mon premier vol depuis la Roche Devant.

Les condition n’étaient pas favorables pour faire un long vol mais il s’agissait tout d’abord de prendre mes repères par rapport au déco et à la traversée du bois du Devens pour rejoindre l’atéro.

J’ai été très surpris qu’avec un petit cinq km/h de vent, l’aile m’a porté très rapidement et ça montait même le long du cirque de la Roche. Ca promet, malgré ses 18 m2, cette aile est tout de même très performante.

Image de prévisualisation YouTube

Spiruline Little Cloud suite…

Aujourd’hui il faisait un temps idéal pour faire des gonflages avec ma petite voile. Une bonne bise sympatique, un beau-fils motivé à l’essayer et accessoirement à faire quelques photos.

J’ai acheté dernièrement un dvd d’instructions pour jouer au sol avec son aile et après deux séances de gonflages il y a quelques automatismes qui commencent à s’installer. Il y a surtout une grande envie de continuer l’entrainement parce que c’est vraiment le pied, particulièrement en Spiruline !

Image de prévisualisation YouTube

Spiruline

D’après son titre cet article pourrait paraître dans la rubrique « éconologie ». Pourtant il ne s’agit pas ici de culture de bactéries comestibles mais d’une mini aile de parapente.

 douelle02.jpg cliquer sur la photopour agrandir

Je viens d’essayer, sur les pentes enneigées de la station de Verbier ce petit parapente de la marque LittleCloud.

Cette Spiruline à été développée pour offrir de petits parapentes de 14, 16 et 18 m2, légers, qui ont une vitesse importante, une solidité à toute épreuve pour des performance honnêtes.

Idéal pour le vol rando, montée au sommet à pied et descente en vol sans se prendre la tête.

Idéal en vol dynamique lorsque les conditions sont trop fortes pour sortir une grande voile.

C’est la solution pour augmenter les possibilités de voler.

L’importateur Suisse de cette toute nouvelle marque Française, Yannick a mis à ma disposition une aile de 18 m2 pour un premier vol et m’a rejoint pour un deuxième vol avec sa 16m2.

Pour mon premier déco à Verbier, avec un petit vent de face d’environ 10km/h, gonflage face à la voile, l’aile monte sans problème avec une petite impulsion sur les élévateurs « A »qu’il faut accompagner jusqu’en haut. Retournement, quelques pas de course et l’aile me prends en charge rapidement. La vitesse est vraiment impressionnante par rapport à un parapente classique.

Les conditions sont assez turbulentes et l’aile bouge beaucoup mais je suis habitué, car ma Bionic est aussi une aile « vivante ». Atterrissage sans problème au Châble. Le vent de vallée étant assez fort, quelques pas suffisent pour se poser. Malgré la vitesse, l’atterro semble plus facile, on visualise mieux la trajectoire car l’aile est moins sensible aux turbulences qui se présente dans cette phase de vol.

Deuxième vol avec Yannick. A trois heure les conditions ont encore forci et les parapentes ne volent plus. On étale nos voiles et, sitôt que le vent est de face on part pour l’aventure. Première constatation, après le décollage l’aile monte sans problème en dynamique, mais comme c’est assez loin d’être laminair je dégage rapidement en direction de la vallée. Malgré les condition, la voile est restée ouverte, même pas un bout d’aile fermé et je n’ai senti aucune diminution de pression dans les commandes. C’est même un plaisir de contrôler les abattées ou autres mouvements dûs aux turbulences parce que l’aile réagit très rapidement. 

Comme pour la Bionic, ce qui me plaît chez LittleCloud ce n’est pas seulement qu’ils vendent un produit fantastique mais c’est l’esprit innovant, l’envie de proposer autre chose, de sortir des sentiers battus.

En conclusion………dans quelques jours je reçois ma Spiruline.

Image de prévisualisation YouTube

Les sites:

http://www.littlecloud.fr/

http://www.littlecloud.ch/

 

 

 

Bionic 2

Ces dernier jours j’ai enfin pu défroisser les ailes de la Bionic. Tout d’abord à Kandersteg, pendant que les autres étaient dans les embouteillages de la via ferrata, moi je volais tranquil’, quasiment seul dans les airs.

A l’atéro c’est toujours sympa de pouvoir discuter, même en Suisse Allemand, avec des pilotes curieux qui n’ont encore jamais vu ce parapente et qui sont souvent fascinés par sa forme en ailes d’oiseaux (ou en moustache « vieille France »).

blog2medium.jpg cliquez pour ouvrir

Cette fin de semaine encore deux vols depuis la Roche et poser à Fresens devant chez Michael. Il avait pris sa caméra Oregon, fixée sur le casque. Ca bouge beaucoup, c’est pas très agréable à regarder mais bon, on voit la Bionic et la Béroche est magnifique depuis le ciel. De plus, avec un fond musical de Preston Reed, que demander de mieux.

Image de prévisualisation YouTube


12


Théatre à Sainte Cécile 85 |
RizchanOtak |
loisirs creatifs patchwork |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde selon lolo
| Bienvenue sur mon blog
| Mini Racing Models